banniere

Fête du nouveau riz des Cao Lan à Bac Giang

Posté le 2 avril 2013 par Sophie

N’hésitez pas à assister à cette fête avec votre famille ! C’est une belle opportunité pour découvrir la culture vietnamienne à travers un geste symbolique.

Les us et coutumes des Vietnamiens, surtout des groupes ethniques, attirent toujours les voyageurs lors de leur circuit au Vietnam. La fête du nouveau riz des Cao Lan à Bac Giang est une des fêtes les plus intéressantes à découvrir.

Phu Nhuan est une commune montagneuse au Sud-Est du district Luc Ngan, province de Bac Giang – une petite province à l’ouest de la capitale de Hanoi. Dans cette petite commune on retrouve plusieurs ethnies minoritaires et notamment les Cao Lan. On les rencontre en particulier dans les hameaux Cau Van, Queo, Thuan B, Vach ou Thac Deo.

Les Cao Lan vivent principalement de la culture de riz pluvial et leurs conditions de vie dépendent donc grandement des différentes récoltes. Chaque saison amène son lot de surprises. Afin de remercier les Génies qui leur ont offert une récolte abondante et de demander le même résultat pour la récolte prochaine, les Cao Lan organisent souvent la fête du nouveau riz.

Cette fête se passe lors du jour dédié au Cochon du 8ème mois lunaire (chaque jour du mois lunaire au Vietnam s’adresse à un animal). Les croyances veulent que ce soit un jour tranquille, paisible et chanceux pour tout le monde. Tôt le matin, le propriétaire va ramasser les épis de riz les plus vifs dans sa rizière et sa femme va choisir le plus beau petit paquet de riz pour le dédier au culte des ancêtres. Le reste sera pilonné avec des grains de riz tout neufs et sera cuit afin de constituer un plateau d’offrandes aux Génies avec un poulet bien bouilli à l’eau, des fruits, du vin… Le culte sera initié aux alentours de 7 ou 8 heures du soir par le propriétaire de la famille, soit le père soit le grand-père.

Durant le culte, on doit respecter sérieusement quelques règles, par exemple : les portes doivent être fermées, personne ne doit sortir et à l’inverse, ni appeler quelqu’un de loin… Quand les encens sont tous brûlés et le propriétaire a bien fait les prières aux Génies, le plateau des offrandes sera abaissé et toute la famille se réunit pour prendre le repas ensemble. On partage le bol de riz qui est considéré comme la chose la plus précieuse et la plus délicieuse. Comme le culte se passe assez tardivement, les petits enfants vont souvent au lit dès la fin du culte. Alors, les parents mettront quelques grains de riz sur leurs lèvres car cela signifie que tous les membres de la famille apprécient ce nouveau riz et une nouvelle récolte abondante arrivera à leur famille.

Suivant les hameaux, il y a certaines différences dans la fête du nouveau riz mais, dans tous les cas, c’est vraiment une beauté culturelle traditionnelle des Cao Lan qu’il faut préserver et développer.

Si vous avez l’occasion de faire un voyage au Vietnam et surtout de participer à cette fête des Cao Lan, ce sera une grande chance pour vous et vous ne serez pas déçu.


close
Facebook Iconfacebook like buttonTwitter Icontwitter follow buttonVisitez le site Au Coeur du Voyage