banniere

Découvrez les safaris de Tanzanie en famille

Posté le 6 novembre 2013 par Clémence

Les parcs de Tarangire, Manyara et Ngorongoro

Partir en safari au Kenya en famille

Partir en safari au Kenya en famille

La Tanzanie est le paradis des safaris en Tanzanie
42 000 km² du territoire tanzanien sont composés de parcs nationaux abritant des animaux de diverses espèces. D’autres réserves, aires de protections et parcs marins sont également présents. Le parc de Tarangire est un refuge pour les éléphants, et également pour les petits koudous et oryx.

Le lac Manyara situé au nord de la Tanzanie représente un lieu d’habitation pour de nombreuses espèces d’oiseaux. Il abrite des mammifères comme les lions, babouins, girafes, buffles et hippopotames.

Environ 25 000 animaux, en majorité herbivore comme les gnous, zèbres, élans et phacochères, évoluent à Ngorongoro. Les marais et les forêts font vivre les hippopotames, les éléphants…

On pourra notamment croiser les derniers rhinocéros noirs dans ce parc national.

 

Les parcs de Mikumi, Undzungwa, Ruaha et Arusha

Tanzanie en famille - Guépard - Réserve nationale du Masai Mara

Guépards dans la Réserve nationale du Masai Mara

Il est conseillé de visiter le parc de Mikumi durant la saison sèche. Les éléphants, buffles, girafes, antilopes et lions gambadent dans la savane et les meutes de lycaons s’activent durant cette période pour le plus grand bonheur de vos enfants.

Dans le parc national d’Undzungwa, dix espèces de primates, dont une race de singe découverte récemment, évoluent aux côtés d’autres animaux comme les éléphants et les buffles. Plus de 45 espèces de grands mammifères cohabitent dans le parc national de Ruaha.

Le parc national d’Arusha, abrite les célèbres collobes, des singes à manteau blanc, une grande concentration de girafes, bush-bucks et des buffles

 

Les gnous dans le Serengeti

Tanzanie en famille - éléphants - parc national du Serengeti

Éléphants dans le Parc national du Serengeti

Chaque année, entre les mois de janvier et mars, environ 2 000 000 de gnous se rassemblent au sud-est du parc du Serengenti. Entre avril et juin, ils remontent vers le nord-ouest du Parc. Ces herbivores recherchent de verts pâturages pour se nourrir. D’août à septembre, ils passent au Kenya, pour revenir ensuite au parc du Seregenti d’octobre à novembre.

Mis à part les gnous, environ 300 000 zèbres, 25 000 antilopes et divers prédateurs participent également à cette migration.

 

 

 

 


close
Facebook Iconfacebook like buttonTwitter Icontwitter follow buttonVisitez le site Au Coeur du Voyage